Pour un passeport européen (JA)

Par Attila le 10 septembre 2012 18 h 20 min

Moi aussi, si si !201

Par Attila le 12 septembre 2012 10 h 07 min

Ma première, vraie réponse spontanée était: Non, peut-être, expression bruxelloise voulant dire oui, sûrement mais que peu ici connaissent. J’ai voulu, d’entrée de jeu, éviter une guerre linguistique pensant bien que le sujet viendrait s’installer par lui-même (voir: michel1954 le 10 septembre 2012 19 h 00 min). Esque cette expression « juteuse » comme d’autres enrichit la langue française ou l’appauvrit? Plus généralement, esque une langue mineur apporte un plus ou un moins à la compréhension universelle d’une langue majeur. Évidemment c’est LE sujet à polémique. Esque la multitude de langues et surtout de dialectes est un avantage ou un handicap à la construction politique européenne? Voyez les USA et vous avez la réponse. Les problèmes linguistiques et les frontières qui les délimitent ne finiront pas d’empoisonner la gouvernance européenne pendant un temps indéfini. Si on veut en atténuer les effets, il faut s’y atteler le plus vite. La Belgique pourra servir de terrain d’essai.
Répondre

Par patrice le 12 septembre 2012 10 h 31 min

Si l’on veut construire un Etat, il faut evidemment trancher entre les langues dites « mineures » et les langues prétendues « majeures ».

Sur le plan juridique, politique et administratif, un bon compromis serait de se référer à l’histoire.

En dehors de ceci, les langues traditionelles devraient être « conservées » dans le cadre des facultés des lettres: le flamand, qui justement, et vous le savez bien, n’est pas une langue traditionelle mais une fabrication récente, le catalan, le breton le corse, l’alsacien…

Etes-vous sûr que l’exemple belge soit exemplaire?

A vous lire…
Répondre
Par Attila le 16 septembre 2012 15 h 11 min

C’est une tâche presque impossible d’expliquer la Belgique politique à un étranger. On dit que sur trois phrases écrites par un journaliste étranger sur la situation belge, deux contiennent des fautes. Il y a un journaliste français qui connait bien la Belgique et voici son site:
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2012/09/est-il-normal-que-le-pr%C3%A9sident-du-conseil-europ%C3%A9en-des-chefs-d%C3%A9tat-et-de-gouvernement-participe-%C3%A0-des-manifestations.html
Et:
http://www.rtbf.be/radio/player/lapremiere?id=1761629&e=
Et:
http://www.rtbf.be/lapremiere/article?id=7842860
Par michel1954 le 16 septembre 2012 15 h 40 min

Votre thèse serait bonne si l’équation un Etat=une langue avait un sens.

Or, il n’en est rien. La Suisse est un Etat fédéral avec quatre langues : le français, le romanche, l’allemand, l’italien.

En Espagne le catalan cohabite fort bien face à l’Espagnol. Ça ne choque personne, même si les tensions politiques existent entre la Catalogne et l’Espagne au sujet de l’indépendance de la Catalogne, qui prétend payer son indépendance sur les impôts des Espagnols. On comprend que le gouvernement de Madrid refuse une telle politique.

La France est un pays exceptionnel en Europe où l’unité linguistique s’est faite très tôt. Mais en Allemagne, en Angleterre ce n’a jamais été le cas. Ils n’en sont pas moins devenus des Etats.

PAR ATTILA LE 10 SEPTEMBRE 2012 10 H 31 MIN
» principale région des Attalistes. JF59, Attali, Sens, Sylvie …
Vlad. » Merci Vlad de me désigner calife à la place du « vrai » calife, ce n’est pas la première fois que cela m’arrive, c’est notre célèbre Carole qui a commencé cette confusion de genres. Ce n’est sûrement pas volontaire, mais je suis flatté. Cela a commencé avec notre amie Carole, et voici la dernière:
http://www.huffingtonpost.fr/2012/09/13/lesula-la-derniere-espece-singe_n_1880605.html?utm_hp_ref=france

Par a1mos le 10 septembre 2012 11 h 16 min

Il y a donc un peu d’unité dans ce monde de la multitude!

Vous respirez le même air que notre hôte, possédez plus que vous ne pensez de synapses semblables aux siennes, et on peut « se souvenir que chaque être humain est une humanité à lui tout seul, qu’il en contient les forces et les faiblesses ; toutes les grandeurs, et toutes les monstruosités. »

« Ah ! insensé qui crois que je ne suis pas toi. »(Victor Hugo)

Pour continuer sur l’édito actuel, un peu de Lacan, de transpersonnel (en un mot!) et de références religieuses (je sais que ce sujet vous interpelle, et comme on est là pour confronter des opinions étayées sur les neurones, sur l’ego etc):

http://www.europsy.org/marc-alain/lacantrans.html

Répondre
Par Attila le 10 septembre 2012 11 h 47 min

Oui, A1MOS, le sujet m’interpelle, même si je n’aimerais pas que l’on me prenne pour un « bouffeur de curé », car tolérance et démocratie d’abord. J’avoue que devant des amis proches qui auraient des airs un peu trop « calottins » je deviens carrément associal car il y a des contradictions qui me sont insupportables. Bref, puisque la croyance et non le savoir s’ingère dans nos discussions ici ou ailleurs, même si je déplore ce fait qui nous fait perdre notre temps précieux, je ne puis m’empêche de suivre les actualités et spécialement aux USA où l’ingérence des religions dans la politique est anachronique et surtout en décalage complet par rapport à leurs performances technologiques qui font avancer le reste du monde … à leur détriment ? Voici ce qu’en dit un de mes essayistes préférés:
http://archives.lesoir.be/enjeux-un-catho-peut-en-cacher-un-autre_t-20120907-023175.html?query=jean-paul+marthoz&firstHit=0&by=10&sort=datedesc&when=-1&queryor=jean-paul+marthoz&pos=1&all=15906&nav=1

Par anne le 10 septembre 2012 13 h 28 min

Merci, très intéressant, je viens de poster dans le Religioblog à ce sujet, je me suis permise de faire référence à ce texte.

A noter que je tiens aussi un blog pour ceux que cela intéresse: Le blog de l’âne of Ezelblog, blog dans lequel je travaille toutes ces questions à ma façon. Comme je le répète souvent, la perspective que j’ai des Pays-Bas est des plus intéressantes. Nous sommes ici au pays d’Erasme, un petit pays où de nombreux penseurs français ont séjourné pour mieux penser les choses…Et Jacques Attali connaît-il la Hollande? Je n’en doute pas…
ndlr: voici le site d’anne:
http://leblogdelaneezelblog.blogspot.be/2012_09_01_archive.html

PAR YOANANDA LE 10 SEPTEMBRE 2012 21 H 00 MIN
… ça serait le pied, non ?
vraiment parfois, on se demande dans quelle époque vous vivez Mr Attali.

@Attila et DEF
Idem, vous êtes prêt à payer le prix de ce passeport inutile ?
Juste pour frimer ?
Par Attila le 11 septembre 2012 14 h 18 min

« L’égoïsme, la haine, seuls, ont une patrie » Alphonse de Lamartine

Par juannessy le 11 septembre 2012 15 h 43 min

C’est déjà assez compliqué avec l’Etat , la Nation , la Souverainté , la Citoyenneté , l’Identité , la Constitution , le Peuple, la Démocratie , le Droit de Vote ….

la Patrie en plus pourquoi pas , mais depuis Pétain , il faut manier le terme avec précaution .

Allez , circulez !

Si votre passeport est « en règle » .
Répondre

Par Attila le 13 septembre 2012 11 h 15 min

Tout ce qui a été fait par l’homme peut être défait par l’homme, le même ou un autre. C’est ainsi que les hommes vivent. La Belgique, après 540 jours d’hésitation sur l’échiquier de « stop ou encore » a fini d’adopter la sixième réforme en un demi-siècle. Et l’on sait déjà qu’elle ne sera pas la dernière, celle-ci, quand elle arrivera, annoncera carrément la fin de la Nation Belgique. L’homme est seul maître de son destin, il n’y a pas de doigt de Dieu pour le guider. Origine judéo-chrétien ou pas.

Par Attila le 11 SEPTEMBRE 2012 15 H 04 MIN
Et dire que la gauche appelle au patriotisme, lequel? le maltais, le lituanien, le chypriote, … l’allemand, le français? ou l’européen avant le mondial: un patriotisme peut en cacher un autre:
http://archives.lesoir.be/pourquoi-arnault-veut-il-rep%C8res-entretien-_t-20120909-0234N6.html?query=joelle+meskens&firstHit=0&by=10&sort=datedesc&when=-1&queryor=joelle+meskens&pos=1&all=13516&nav=1

Répondre
PAR PWRRB LE 11 SEPTEMBRE 2012 15 H 30 MIN
Vous n’avez que faire de l’Europe tout ce qui vous interesse c’est votre gouvernement mondial

Répondre
PAR ATTILA LE 11 SEPTEMBRE 2012 18 H 17 MIN
Un gouvernement européen est une étape nécessaire sur la route d’un gouvernement mondial. Les choses vont se passer dans cet ordre partout, inéluctablement pour que la planète survive.

Par yoananda le 11 septembre 2012 19 h 31 min

Quelle survive a quoi ?
Répondre
Par juannessy le 11 septembre 2012 21 h 17 min

Si vous n’avez pas un début de réponse de votre propre chef , c’est qu’il est temps de percevoir que vous êtes un peu plus que ce que vous êtes .

Par michel1954 le 11 septembre 2012 21 h 51 min

C’est bien sûr en pensant à cette si belle chanson de Charles Trenet que j’ai écrit que mon cœur fait boum… en écoutant Bela Bartok. C’est lui qui me donne envie d’apprendre le hongrois un jour. Et surtout pas l’espéranto, quelle horreur !
Par Attila le 12 septembre 2012 10 h 28 min

Amateurs de livres, et non Peuple du Livre, lisez « Le Grand Cœur » de Jean-Christophe Rufin que j’ai déjà cité ici.

Par volodia le 12 septembre 2012 23 h 57 min

J’ai cherché en vain le blog de l’äne ?

Vlad i mir i mir
Répondre

Par Attila le 13 septembre 2012 9 h 45 min

Pendant vos nombreux voyages, vous n’avez pas encore rencontré un certain Mr Google?
Vous lui posez des questions et il vous répond. Je me demande pq Anne ne donne pas l’adresse de son âne, veut-elle le garder jalousement pour elle? En tout cas j’ai mis un lien à cet âne sur mon site.
Répondre
Par anne le 13 septembre 2012 11 h 19 min

Là, je n’ai plus trop le temps, je viens d’envoyer un très long commentaire en attente de modération, je vous transmets mon adresse, l’adresse de l’âne:
http://leblogdelaneezelblog.blogspot.nl/

Bonne lecture!Par Attila le 14 septembre 2012 11 h 29 min

« L’état de santé du pape (ndlr: Nicolas V) déclina très rapidement. Son médecin me confia qu’il perdait beaucoup de sang pendant la nuit. … En ces moments ultimes, il m’avoua qu’il trouvait plus de consolation dans Sénèque que dans les Évangiles. C’est un homme simple, dépouillé de tout faste, infiniment vulnérable et solitaire qui rendit l’âme le 24 mars à la pointe de l’aube, sans un cri. » Le Grand Cœur par Jean-Christophe Rufin, déjà cité, p.477.
C’est Calixte III de son vrai nom Alonso Borgia qui succéda à Nicolas V, deux parfaits contraires. Ainsi va l’Église …

Par Attila le 13 septembre 2012 15 h 16 min

Et la séparation des pouvoirs c’est fait pour les moutons? Nos dirigeants sont-ils des anguilles, des requins en eau trouble attirés par des pièces en or sonnantes et trébuchantes? Voici un article, malgré ses grosses fautes (princes arables, Olivier Serres, etc) est révélateur de l’état d’esprit dans lequel nos sorts sont tranchés:
http://www.huffingtonpost.fr/annie-paule-derczansky/juifs-musulmans-entente-france_b_1876956.html?utm_hp_ref=france
Qui est Herman Van Rompuy?:
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2012/09/est-il-normal-que-le-pr%C3%A9sident-du-conseil-europ%C3%A9en-des-chefs-d%C3%A9tat-et-de-gouvernement-participe-%C3%A0-des-manifestations.html

Son frère Eric, sa femme, son fils sont candidats aux prochaines élections régionales. Sa sœur, membre d’un parti d’extrême gauche, équivalent flamand du Parti du Travail Belge (PTB), était candidate il y a qq années. C’est donc une famille qui est tombée jeune dans un pot politique.
Un cardinal?:
http://archives.lesoir.be/un-van-rompuy-pour-succeder-au-cardinal-danneels-_t-20091203-00R6A2.html

Par Attila le 13 septembre 2012 18 h 24 min

Évidemment, je veux dire séparation politique/religion, loi de 1905 en France, sans équivalence réelle dans aucun des autres pays de l’UE, malheureusement …

Par michel1954 le 13 septembre 2012 23 h 07 min

Je ne crois pas que vous ayez bien compris le sens (louable quoique très contestable dans ses modalités) de cette initiative de rapprochement du monde juif et du monde musulman en France. Cela ne contredit en rien les règles de la République laïque qui est la nôtre et doit le rester. Il y a cinq millions de musulmans en France et quelques centaines de milliers de juifs seulement. Compte tenu du contexte mondial de tensions avec le monde musulman (assassinat en Lybie d’un ambassadeur américain, un acte extrêmement grave et inquiétant pour ce qu’il révèle de ces tensions potentielles qui deviennent soudain là effectives), l’Europe n’a vraiment rien à gagner à laisser s’installer en Europe une tension venue d’ailleurs.

Mais le problème, à mon sens, n’est pas là. Toute cette fausse politique de rapprochement s’inscrit en fait dans le contexte de l’Eurabia et s’avère être un marché de dupe. La réalité des faits, c’est que c’est le monde arabo-musulman qui refuse la paix au Proche-Orient depuis la création de l’Etat d’Israël, et pas du tout l’Etat juif, qui, entouré de pays musulman, a tout intérêt, lui, à installer la paix dans cette région et y œuvre depuis toujours, avec des réussites éphémères en dépit de la complicité secrète de l’Europe avec les terroristes palestiniens depuis l’attentat de Munich en 1972 et la politique pro-arabe et anti-israélienne de l’Europe depuis de Gaulle.

Donc, ne faisons pas de contre-sens de lecture ! Nos sorts ne sont nullement tranchés sur notre dos par ce genre de réunion. On peut le regretter d’un certain côté. Parce que la politique pro-arabe de l’Europe, vous n’en entendrez jamais parler. Alors qu’on vous fait des enfants dans le dos ! Mais je doute qu’un jour, on vous entende râler contre cette politique… pourtant extrêmement préjudiciable à nos libertés fondamentales !

ar Attila le 16 septembre 2012 9 h 27 min

Je viens d »écouter l »émission « Femmes de tous pays » dont parle l’auteur de cet article. C’est un témoignage poignant de l’amitié entre une palestinienne et une juive de Paris, loin non géographiquement mais surtout spirituellement du conflit israëlo-palestinien. Quel bel exemple de cohabitation pacifique. Si ces deux peuples devenus ennemis artificiellement suite à des circonstances qui les dépassent, arrivaient à faire abstraction de leurs différences religieuses, linguistiques et culturelles pour créer une atmosphère de convergence, alors ils mettraient en valeur leur ressources intellectuelles, immenses, qui leur permettrait de retrouver leur unité d’antan. Cela servirait d’aiguillon pour le retour de la paix dans tout le Moyen Orient et de là dans le monde entier. Rêvons un peu et faisons un pari: d’ici un an, qui réussira sa réunification, l’Europe ou le Moyen Orient ?:
http://www.judaiquesfm.com/live_audio.ahd
Par michel1954 le 16 septembre 2012 10 h 48 min

Vous êtes comique : vous dites « faire abstraction de leurs différences religieuses, linguistiques et culturelles ». Mais ils restent quoi pour vivre et rester ce qu’on est ?

Il n’y a pas de convergence possible entre le monde judéo-chrétien et le monde musulman. C’est ce que l’Europe, qui joue la politique d’apaisement depuis 40 ans, ne veut pas comprendre, pour son plus grand malheur futur et déjà présent dans bon nombre de faits en Europe dont j’ai déjà parlé ici et là.

Il n’y a jamais eu d’unité d’antan ! Dans les Années 1920, les Musulmans ont déjà massacré des Juifs dans ce qui était la Palestine. Albert Londres a fait des reportages sur ces massacres. Il faut arrêter de reproduire tous les mensonges éhontés du système politico-médiatique qui nous manipule depuis 40 ans.

L’avenir du Proche-Orient n’est pas la paix mais un bouleversement sans précédent. Une guerre comme il n’y en a encore jamais eu dans cette région du monde. L’avenir est tragique.
Répondre
PAR ATTILA LE 22 SEPTEMBRE 2012 9 H 36 MIN
Tout espoir n’est pas perdu, heureusement, et Netanyahou laissera sa place à qq’un de plus flexible qui aura les oreilles du Président des USA, probablement Obama:
http://googleblog.blogspot.be/2012/09/hanging-out-for-jewish-arab-dialogue-in.html
PAR MICHEL1954 LE 22 SEPTEMBRE 2012 11 H 00 MIN
On voit que vous n’êtes jamais allé en Israël. Dans les villages, les petites bourgades, les Juifs et les Arabes musulmans vivent côte à côte sans aucun problème. Ce sont les gens comme vous qui plaquent (parce que ça les arrange pour calomnier Israël) sur cette réalité quotidienne vos fantasmes, votre vision dénaturée de la réalité.

Il n’y a pas à être flexible. Vous ne savez pas ce qu’est l’islam pour parler comme vous le faites. Netanyahou a l’ensemble de la population derrière lui, y compris la population arabo-musulmanne qui redoute rien tant que de devoir vivre un jour dans les pays arabes.

On ne la connaît que trop bien votre petite musique. On voit ce qu’elle chante récemment sur les Champs Elysées.
Par raymond75 le 16 septembre 2012 11 h 06 min

Et vous y participerez à ‘votre’ guerre tant désirée ?

La religion, surtout au moyen orient, cela élève assurément l’esprit.
Répondre
Par eric le 16 septembre 2012 11 h 43 min

Quelque soit la société, celle des fourmis, des rats, des singes ou des hommes il y a toujours des castes : dominants, dominés, souffres douleur, indépendants. Ou Pharaons, scribes, esclaves.
Les sociétés humaines sont divisées en 3 castes, parfois des castes intermédiaires supplémentaires (en Inde = 5 castes et intermédiaires des intermédiaires Japon avant Meiji, soit 9 castes).
Les frustrés de ces systèmes sont ceux qui se trouvent à ramer pour une vie de misère, pas de chance à la naissance.
Malgré les différentes révolutions et progrès technologiques, rien n’a vraiment changé, juste que la mondialisation fait converger les systèmes variés vers un système global et une seule population est régit par un Nouvel Ordre Mondial, qui n’est pas si nouveau.
Cette mondialisation a vraiment commencé avant la première guerre mondiale.
En 1911 au Mexique avait lieu une révolte des exploités contre leurs exploiteurs.
Les révolutions populaires couvaient aussi en Europe.
Plutôt que de déranger l’ordre établi et l’organigramme hiérarchique existant les Puissants d’Europe ont préféré laisser file une guerre pour ne pas dire l’attiser, afin que les jeunes gens potentiellement révolutionnaires aillent utiliser leurs énergies sur les champs d’honneur ou d’horreur.
Parmi les Pharaons de la finance, il y avait des membres du comité Fabian à Londres, puis entre les 2 guerres Synarchie et Skulls and Bones, aussitôt remplacer par le Bilderberg group et affiliés dès 1954.
Rien d’a donc vraiment changé, et lorsque les Maitres du système, sentent des frémissements de révoltes, ils restent toujours la solution des guerres, la guerre étant juste une autre politique vu par ceux qui sont dispensés d’aller au front.
La vraie nouveauté est l’éventuelle utilisation de l’arme atomique, ce qui a conduit à l’équilibre de Nash. Cela n’a cependant pas empêché l’existence de guerres dites conventionnelles.
Tant que le déclenchement de la frappe atomique reste entre comités qui s’entendent.
D’où la crainte de l’utilisation de bombe sale l’arme des pauvres ou de ceux qui n’appartiennent.
La seule chose que les Maitres du Monde ont vraiment oubliée c’est que les centrales étaient des distilleries de Plutonium, pour les amorces des bombes H, puis sont devenues elles mêmes avec l’utilisation du MOX, des Méga bombes sales à retardement. Cependant même chez ces élites dirigeantes, il y a encore trop peu qui ont compris cela, car ce sont des gens finalement si ordinaires et qui ont dans l’ensemble, pas encore la conviction des méga conséquences du rayonnement alpha des contaminants, des actinides radiotoxiques comme le plutonium 238 et 239.
Ces poussières fines baladeuses ne se voient pas, elles ne sentent pas et on ne détecte pas facilement, mais elles agissent très lentement, et leurs dilutions se font progressivement sur une période de 80 ans, sans perte de nuisance mortifère. Les pollutions sont cumulatives.
Donc aujourd’hui ceux qui s’imaginent être les Maitres du Monde, font tous, comme si les vieilles recettes seront toujours d’actualités demain. Et propose des arrangements tels que l’autorisation de la fabrication et l’exportation d’armement en échange de l’aide au maintient de la filière mondiale de l’atome dans son ensemble.
Ils devraient cependant méditer sur le commentaire d’Anne :
En un mot cet accident nucléaire, c’est comme une guerre. Jusque maintenant nous étions dans un état de paix et avec l’accident du jour au lendemain nous sommes passés dans un état d’après guerre, il n’y a rien eu au milieu. Alors la population doit d’abord intégrer ce fait. Cet état d’après accident, cet état d’ « après guerre » comment l’appréhender et comment s’en accommoder. Nous sommes maintenant dans une ère différente.  Le Japon a connu des pollutions.:la pollution au mercure de Minamata, la maladie de itai itai due à l’intoxication au cadmium.C’est là aussi une pollution qui va perdurer dans la nourriture et je me dis que c’est un peu la même chose sauf que tout le pays est concerné.Les produits de Fukushima ne sont plus vendus mais les régions alentours sont tout autant polluées et leurs produits sont disséminés partout dans le pays sans restriction. Il y a donc des probabilités de contaminer tout le monde. Il risque d’y avoir des conséquences là où on ne s’y attend pas.
Quand on regarde cet accident, si on prend comme échelle de temps 24h, nous sommes juste avant l’aube. Il commence à faire jour. On ne voit pas les alentours et on ne peut pas bouger encore.Dans ce magnifique archipel. Le début de l’ère madmoxienne ! ?
Par anne le 16 septembre 2012 12 h 09 min

La politique pro-arabe de la France et de l’Europe. Peut-être. De toute manière, nous sommes impliqués. Mon père français est né en Tunisie, dans ma jeunesse, mon père travaillait avec des investisseurs juifs d’Algérie s’étant installés dans le Var après avoir investi, au début des années 60, dans l’horticulture. Je me souviens qu’un de nos petits camarades de jeu à l’époque était d’ailleurs le neveu d’un des associés, et nous nous sommes bien amusés. Nous avions également dans ce village, qu’on appelait un village d’harkis, des petits amis arabes. Vous voyez le monde était alors bien mélangé, juifs, arabes, français, hollandais, moitié hollandais (pas trop encore à l’époque, nous étions les rares têtes blondes du village). Tout ce monde vivait paisiblement ensemble. Après, il y eu les années 70 puis 80, avec un virement à 180degrés. Du monde hippie et de la grande libération, de l’immigration aussi, nous sommes passés au monde de la pensée unique, du marketing et des marchés, du profit, un monde mené par quelques intellectuel(le)s et des dirigeants et personnalités sans doute sous influence… Les médias redoublant alors leur présence dans nos vies… Que de reportages à l’époque, des tragédies aussi… Il s’agit donc de savoir quelle(s) influence(s) a/ont alors prévalu?

En parlant de politique pro-arabe, on n’oubliera pas le rôle fondamental du pétrole dans nos sociétés et duquel certains ont dégagé de très gros bénéfices et dividendes… Aujourd’hui, le monde est encore plus mélangé. Voilà la réalité. Nous sommes confrontés à des crises, une, assez pernicieuse, concerne nos élites, ici ou là, et la confiance que nous leur octroyons. Une question toute bête : Peut-on leur faire confiance ?
Par michel1954 le 16 septembre 2012 12 h 16 min

Vous plaisantez ! Qui peut désirer la guerre ? Personne. Mais il vaut mieux être lucide que se mettre la tête dans le sable comme font les gesn comme vous.
Par michel1954 le 16 septembre 2012 12 h 20 min

Certainement que la seule résolution possible des conflits au Proche-Orient, contrairement aux clichés de la misère spirituelle de l’Occident actuel, se fera un jour par la religion et jamais autrement. Les valeurs de l’Islam sont incompatibles avec les valeurs judéo-chrétiennes et l’Islam sait qu’il est dans une impasse et à un tournant de son histoire. C’est ce qui rend la guerre inéluctable. Vous aussi vous devrez prendre parti un jour et vous déterminer en fonction de ces oppositions.
Par michel1954 le 16 septembre 2012 12 h 25 min

@Anne

Personnellement je n’ai aucune confiance dans nos élites. Elles sont prêtes à trahir le pays et le pauple à la première occasion qui se présenterait, comme en juin et juillet 1940.

L’affaire Richard Millet en dit long à ce sujet quand on lit les articles contre lui dans la presse. On y est presque.
Par anne le 16 septembre 2012 12 h 41 min

Je ne crois pas du tout à des conflits tous azimuts, car les élites VRAIMENT éclairées, celles qui veulent le BIEN, sauront qui écouter et ne pas se disperser, éviter aussi les polémiques inutiles ou la provocation.

C’est là, où nous montrerons ce que veut dire croire, espérer et être charitable. Et cette élite saura se prendre main dans la main… Les autres se regardont bêtement;)…

Quel est le rôle des médias? Une question très importante.
Par michel1954 le 16 septembre 2012 13 h 08 min

Le rôle des médias en France et en Europe, sauf exception qui confirme la règle, c’est d’empêcher qu’on parle des problèmes. Il n’y a plus de débat en France depuis longtemps. Jean-Claude Milner l’a écrit voilà bien longtemps dans un livre.

Quel média osera mettre en œuvre un débat autour du thème de l’islamisation de l’Europe ? Il courrait au suicide. Et pourtant c’est vital pour tout le monde. Ainsi va le monde des médias. Il ne faudra pas s’étonner si les Breivik se multiplie en Europe. Les vrais responsables, ce seront les médias.
Par michel1954 le 16 septembre 2012 13 h 13 min

Anne, il faudrait que vous vous posiez un jouir la question suivante : Est-ce que nos élites vraiment éclairées n’ont pas intérêt à ce qu’il y ait des conflits tous azimuts ?

Mais je crains que seule une profonde révolution intérieure de vos valeurs, de votre hiérarchie des valeurs, bref de votre vision des choses en ce bas monde vous permette de poser ce genre de question. Et comme vous ne vous les poserez jamais parce qu’elles contrdisent totalement les fondements mêmes de votre vision du monde, vous ne risquez pas d’apercevoir un jour le Réel.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s