Gérard Depardieu, miroir des Français (JA)

Attila – 7 janvier 2013 17 h 26 min
« Et comme presque tous ceux qui ont cette lucidité-là, il se déteste de se savoir mortel. Et il accélère ce qu’il redoute, pour ne pas avoir à l’attendre. » Voilà du vrai Shakespeare: To be or not to be, that’s the question. […] Life is but a walking shadow, it’s a tale told by an idiot, full of sound and fury signifying nothing-
Attila – 8 janvier 2013 10 h 55 min
La démesure n’est-elle pas dans la nature de l’acteur, l’artiste, le créateur d’art ? Voici un acteur sur lequel JA pourrait écrire un jour un livre portant le titre: « Luchini ou le bonheur de parler » :
http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/08/video-fabrice-luchini-taxe-75-fiscalite-impot_n_2429652.html?utm_hp_ref=france
Hier soir j’ai vu « c à vous » et puis le film « Potiche » joué par Gégé, Luchini et Deneuve où cette dernière, toujours éblouissante, a une réplique : « c’est la goutte qui fait déborder la potiche », ce qui est un peu le cas pour les « 75% : mauvais chiffre pour Hollande » qui était le sujet du « c dans l’air » toujours sur France5. Cela frise le ras-le-bol: il faudrait un clignotant sur le front des candidats quand ils promettent des choses intenables, surtout dans le cadre européen actuel.
Ou bien on pourra demander à des experts si le candidat dit vrai ou non:
http://www.slate.fr/story/66989/slate-tablette-explication-2
Réponse de sylvie – 8 janvier 2013 13 h 00 min

@Attila : bravo, cent mille fois bravo !!!. Mais pourquoi ne l’écoute-t-on pas ????? Encore un acteur dont je raffole !
Réponse de Attila – 9 janvier 2013 9 h 55 min
@sylvie : Pour vous et pour tous ceux qui aiment ce « phénomène », le podcast n’étant pas disponible en dehors de la France (dommage), voici le lien:
http://www.youtube.com/watch?v=imByKuNZt90
Réponse de sylvie – 9 janvier 2013 17 h 42 min
@Attila : merci, Attila. Au lieu de taxer les riches à 75 %, peut-être aurait-on pu les taxer moins mais les obliger à souscrire un prêt à l’Etat à un taux peu élevé ?
Attila – 9 janvier 2013 17 h 19 min
Alors, d’après J.-F. Kahn G. Depardieu serait un héros pour la France et J.-M. Ayrault ne le serait pas ? abla usted bla-bla-…?:
http://archives.lesoir.be/alternatives-gerard-depardieu-un-heros-fran%E7ais_t-20130108-02892V.html?query=depardieu&queryor=depardieu&firstHit=10&by=10&when=-1&sort=date
et:
http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/10/le-tweet-de-jean-francois_n_2445953.html?utm_hp_ref=mostpopular
Attila – 11 janvier 2013 10 h 13 min
Bizarre, bizarre …:

Répondre Signaler un contenu abusif
Voter 0
Attila – 11 janvier 2013 10 h 16 min
Atmosphère, atmosphère …:

Minable, minable …: cinéastes amateurs, à vos caméras … la vie n’est qu’une comédie.
Réponse de sylvie – 11 janvier 2013 13 h 08 min
@Attila : Demandez nos menus de régime


Réponse de sylvie – 12 janvier 2013 19 h 57 min
@raymond75 : non, c’était Attila, 9 janvier, 17h19.
Répondre Signaler un contenu abusif
Voter 0
Réponse de Attila – 13 janvier 2013 9 h 37 min
@sylvie : Merci à notre observatrice impeccable de remettre à Jules ce qui appartient à César: j’ai mis à jour le lien sur mon blog et non ici par souci de surcharge. J’ai aussi ajouté sur mon blog un autre article de J-F Hahn dans HuffingtonPost:
http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/10/le-tweet-de-jean-francois_n_2445953.html?utm_hp_ref=mostpopular
Malheureusement, malgré ou à cause de son intelligence pointue, cet auteur adore mettre le feu aux poudres sans trop de souci de leur conséquence, mais il est loin d’être le seul ce qui pose un problème majeur à la patrie de la liberté de penser, et surtout de parler et d’écrire …
Réponse de raymond75 – 13 janvier 2013 10 h 27 min
@Attila : Que Jules et César me pardonnent de cette confusion, due à une trop forte surcharge intellectuelle …
Réponse de Attila – 13 janvier 2013 13 h 41 min
@jf59 : Et la nécessité, mon capitaine ? L’obésité est devenue un problème publique, pas seulement individuel. Cela a un coût public et doit donc être géré par le politique dans l’intérêt général et dire cela n’est pas de la pensée unique. Il faut donc abandonner les idéologies (qui, elles, sont guidées par des pensées uniques) et en venir au pragmatisme, qualité anglaise. Dans un reportage sur le sujet, on a vu une jeune dame pesant plus de 400 Kg qui a nécessité la démolition d’un mur pour la sortir de chez elle! Après les EUA (USA) et la GB, ce problème nous pend au le nez …
Répondre Signaler un contenu abusif
Voter 0
Attila – 13 janvier 2013 14 h 17 min
Pour faire court, en France, l’histoire a commencé en 1661 lorsqu’un jeune roi (Louis XIV), ayant atteint sa majorité après une longue tutelle par sa mère (Anne d’Autriche, merci Michel1954) et un premier ministre d’exception (Mazarin) qui vient de mourir, se sent porté par le pouvoir divin dont il a appris qu’il est doté, dit à son gouvernement que dorénavant « le pouvoir c’est moi ». Et pour prouver qu’il disait vrai, il fit « rendre gorge » au plus influent de ses ministres (Fouquet) en mettant la main sur ses biens fabuleux et trop exubérants et en l’envoyant aux fin-fonds du pays dans un cachot où il mourra dans la misère totale.
Trois siècle et demi après, beaucoup de choses se sont passées entre temps parmi lesquelles l’industrialisation qui a créé de nouvelles richesses dont nous vivons les conséquences ces derniers mois, avec le retour d’un gouvernement de gauche qui essaie de mettre de l’ordre dans la bonne distribution de celles-ci. La tâche est immense et on peut lui souhaiter de la chance pour y arriver comme il le promet.
En Belgique, malgré sa réputation de paradis fiscal par certains, les choses ne sont pas aussi roses qu’on peut le penser, surtout pour la famille royale. L’opinion publique s’est émue fortement lors de l’annonce par la Reine Fabiola de la création d’une fondation dont le but serait de prolonger sa mémoire via ses héritiers. Cette émotion, justifiée par beaucoup, a l’air de vouloir inverser le discours du jeune roi français par: « le pouvoir, c’est nous (le peuple) » puisqu’une révision de la loi sur les dotations royales sera votée rapidement. Cela mérite bien un bon café serré (celui du 10 et 11/1/13):
http://www.rtbf.be/lapremiere/article_retrouvez-le-cafe-serre-en-video?id=7882982&category=MATIN%20PREMIERE&emissionId=986&sourceTitle=Ma
Attila – 13 janvier 2013 14 h 45 min
Au sujet de la manif de ce dimanche contre le « mariage pour tous », si on se demandez « qu’en pensent les animaux? ». Allons-y et tous les animaux de compagnie au balcon du parcours:
On n’est pas si bête:
http://www.rtbf.be/radio/podcast/player?id=1790651&channel=lapremiere
Répondre Signaler un contenu abusif
Voter 0
Attila – 13 janvier 2013 14 h 45 min
Et:
http://www.rtbf.be/radio/podcast/player?id=1790800&channel=lapremiere
Réponse de michel1954 – 13 janvier 2013 15 h 53 min
@Attila : Anne d’Autriche plutôt, Attila. Mais ce n’est pas grave.
Moi, sur la question du mariage pour tous, je suis un peu partagé. Je suis bien d’avis que les homosexuels doivent vivre leur vie et que je n’ai pas vraiment à y redire quoi que ce soit. Mais si je suis simplement mon sentiment personnel intime, mon for intérieur je suis tout de même choqué par le mariage homosexuel. Jamais je ne ferai quoi que ce soit pour l’empêcher mais ça me choque quand même, et encore plus au sujet de PMA. Je me demande ce que ça va donner dans les établissements scolaires quand un élève sera issu d’un couple homosexuel et d’une PMA.. Il va falloir changer les carnets de correspondance où l’administration leur demande de connaître le père et la mère. Et quand il y aura des couples homosexuels divorcés… Je défendrai toujours les homosexuels contre toute discrimination mais en même temps je n’aurai jamais d’empathie réelle avec les problèmes des homosexuels, qui me choquent aussi quelque part quand même. Je sais bien que des sociétés avaient cette pratique. Je sais tout ça. Mais ça me choque quand même. Alors je ne sais pas vraiment quoi en penser et je finis par m’en désintéresser. Advienne que pourra mais ça contribue quand même à gangrener mon rapport au monde, à mettre à mal les repères que la vie m’a amené à construire pour garder confiance dans le monde dans lequel je vis, à m’y reconnaître d’une façon ou d’une autre. Le monde avec le mariage gay me devient encore plus éloigné, e dois dire encore plus étranger. Et je sens que je suis trop vieux à 58 ans pour que maintenant je puisse changer, et je n’ai pas envie de changer. Mais peut-être que pour les jeunes leur sentiment intérieur est différent, je n’en sais rien.
.
Mais au-delà de ce problème du mariage gay, ce qui me frappe dans cette histoire c’est que le critère des gens aujourd’hui pour penser ce problème, ce n’est pas tant un critère de valeur et de vérité au sens biblique du terme qu’une simple question de bonheur. On ne s’intéresse pas à la famille comme valeur mais au fait que le refus du mariage gay plongerait les homosexuels dans l’impossibilité d’être heureux. C’est l’aboutissement ultime en quelque sorte de l’idéal du bonheur énoncé par Saint-Juste. Mais moi je fais sans doute partie des gens qui ont besoin dans leur rapport au monde d’adhérer aux valeurs de la famille et à la notion de vérité. Le bonheur ne fait pas vraiment sens pour moi. Je ne vois pas d’ailleurs comment on pourrait être heureux quand les trois quart de la planète crève de faim. J’ai l’impression qu’on change vraiment de paradigme, que c’est un peu du Christianisme qui meurt avec le mariage gay, c’est-à-dire ce qui a fait l’Europe et qu’on est en train de régresser vers un monde païen, qui n’est jamais il est vrai vraiment mort. Et c’est ça, au-delà du mariage gay, qui me choque encore davantage. Et pourtant je le répète, je suis plutôt un libéral en matière de mœurs, chacun voit midi à sa porte. Mais là le mariage gay change la lumière à ma porte. Il ne me cache pas encore vraiment le soleil mais une ombre est apparue tout de même quelque part je ne sais où.
Répondre Signaler un contenu abusif
Voter 0
Réponse de michel1954 – 13 janvier 2013 16 h 09 min
@michel1954 :
Ça met aussi à mal le problème de la filiation et par là-même le problème de la mémoire. Et je dois dire que comme juif, j’y suis particulièrement sensible. Je ne me vois pas vivre dans un monde où le problème de la filiation n’existerait plus, où on ne saurait plus qui sont nos ancêtres. Non, jamais je ne pourrai me faire à un tel monde.
Réponse de Attila – 13 janvier 2013 16 h 59 min
@michel1954 : Merci Michel pour cette indulgence de prof d’école, tradition qui fout le camp aussi …? Je constate que j’ai fait une autre « fôte » en écrivant « si on se demandez », mais je corrige à loisir mes fautes sur mon site grâce à l’autre prof tolérant: internet.
En Belgique, le « mariage pour tous » a été résolu il y a tout juste dix ans, y compris l’adoption. Cela semble se dérouler sans problème. Est-ce à dire qu’il n’y en aura pas plus tard? Je n’en suis pas sûr et cela m’inquiète, surtout en pensant à mes descendants en me disant dans quel monde je les ai amenés. Ajoutez à cela le problème de la mal-bouffe (obésité), des phtalates, du nucléaire, du chômage, … le cocktail est explosif, même si en science on fait des sauts de géants.
Réponse de patrice – 14 janvier 2013 10 h 54 min
@Attila : pardon, à JF59: la réponse à cette question est nettement donnée par le FN.
VGE avait dit qu’il rendrait les institutions comme il les avaient trouvées: il l’a fait, il a reçu sa récompense.
– Mitterrand avait écrit « Le Coup d’Etat Permanent »: en fait il s’est trouvé bien aise de s’en servir pour son plaisir « parce que vous savez, M. Barre, 7 ans, c’est un peu court… » et M. Chevènement lui prête d’avoir déclaré que « les institutions, qui avaient été mauvaises avant lui, seraient mauvaises après lui »; on ne peut reprocher à Mitterrand d’avoir manqué de lucidité, ni d’avoir été dupe de son propre jeu.
Quant à Lionel Jospin, que les Français avaient spécialement élu pour éliminer Jacques Chirac, il fit le choix de « respecter les échéances et de cohabiter courtoisement »: lui aussi, il a reçu sa récompense.
voici pourquoi, en somme, il y a 9 millions de pauvres en France.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s