Un million de candidats (JA)

Attila – 10 mars 2014 16 h 10 min
Oui, l’union fait la force, qu’on se le dise! Mais les idéologies de partis doivent être débattues et remises en question pour que ceux qui prennent le pouvoir ne démolissent pas ce qui a été construit par les perdants des élections suivantes. Le chemin du progrès est immuable.

Attila  – 11 mars 2014 14 h 29 min

Quand politiques et médias se mettent d’accord pour contrôler une agglomération, une région, un département, un pays ou même le monde, il reste au citoyen le seul rôle de citron pressé entre la gauche et la droite ou la peste et le choléra; alors la démocratie est aux orties:
http://www.rtbf.be/radio/podcast/player?id=1901870&channel=lapremiere
C’est la même chose (ou plus grave) quand le politique contrôle la justice, la finance, l’énergie, la création, l’environnement, etc. Alors, après avoir voté intelligent, comment faire pour gouverner intelligent ?

Réponse de patrice  – 11 mars 2014 14 h 31 min

« le pouvoir et les médias, c’est la même chose » (Maurice Papon, ancien ministre, ancien secrétaire général du RPR) @Attila :

@Attila :

L’intelligence pour affecter et contrôler le pouvoir et assurer le bien public comme le vivre ensemble , c’est l’objet même de la démocratie .

Pour le  » comment » , c’est bien la question qui vous est posée hic et nunc . On attend vos réponses .

Le canevas posé par Montesquieu reste ma référence .

J’ai déjà par contre déjà exprimé mon désir d’une actualisation  » modernisée » des contre pouvoirs , et de la participation large accrue , à l’amont , au tri des questions latentes ou inédites qui font la vie de la Cité .

Tiens , au passage , la « cité » , est ce bien la  » commune  » d’aujourd’hui ?

Réponse de patrice  – 11 mars 2014 17 h 27 min

@juannessy : moi je serais beaucoup lus radical et jacobin que vous; la démocratie, c’est le mode d’administrations affaires publique set de l’intérêt général; on ne contrôle pas le pouvoir; il n’y a pas de pouvoir hors du demis; le pouvoir n’est qu’une délégation révocable à tout instant. il n’y a donc pas lieu à contre-pouvoir ni check and balance; il y a une hiérarchie; l’exécutif rend compte au législatif; en fait Montesquieu est largement dépassé par les lois de 1875.

Réponse de juannessy  – 11 mars 2014 17 h 59 min

@patrice :

Ces lois scélérates ont, semble-t-il, aussi assassiné la grammaire , la syntaxe , l’orthographe et la largesse d’esprit .

@juannessy : Vous pourriez développer? Vous êtes assez sibyllin.

@juannessy :
@Patrice : je trouvais simplement que pas mal de vos derniers commentaires étaient trop pleins de coquilles , qui me font redouter un coup de fatigue pour vous .

Je remarque qu’en étant « sibyllin » , je suis déjà plus explicite que JA , qui , selon Sylvie , a des absences de commentaires « subliminales » .

Sur le fond , je crois que vous n’avez compris ni Montesquieu , ni la Démocratie , mais que vous restez cependant un bon démocrate .

je ne sais pas grâce à qui . Votre mère peut être .

@juannessy : je sollicite toute votre indulgence pour mes coquilles. Je ne pense pas que Montesquieu ait été démocrate; et la question est dépassée.

@juannessy :
@Patrice :

Je ne manquerai pas de lui en faire part .

Réponse de Attila  – 12 mars 2014 10 h 48 min

@Attila : Et comme le dit le dicton populaire, tout finit par la chanson ou l’humour; car il vaut mieux en rire qu’en pleurer dans son coin en évitant de se présenter comme candidat dans un du million de partis qui pilulent comme des crocus au printemps: http://www.rtbf.be/radio/player/lapremiere?id=1902120&e=

Réponse de Attila  – 14 mars 2014 9 h 41 min

@raymond75 : Avant de quitter à regret pour deux semaines ce débat quantitatif sur la démocratie qui n’en finit pas de chavirer sur ses bases instables car mal balisées, mal interprétées, pour des contrées de rêve, permettez que je vous ennuyasse par une dernière citation, d’un ami de Johnny(?):
« Éduquer, ce n’est pas remplir des vases, mais c’est allumer des feux. » Montaigne

Réponse de sylvie  – 14 mars 2014 10 h 52 min

@Attila : vous en avez trop dit ou pas assez :)

Réponse de juannessy  – 14 mars 2014 11 h 57 min

@Attila :

Si vous partez en vacances sur un avion d’Air Malaysia , il vaudrait mieux nous confier maintenant votre testament et vos dernières volontés concernant la démocratie .

Réponse de Attila  – 14 mars 2014 12 h 39 min

@juannessy : « Ce que la voix peut cacher, le regard le livre. » Georges Bernanos

Réponse de juannessy  – 14 mars 2014 13 h 53 min

@Attila :

Mouais ….

Un acteur vous dirait que le regard , ça se « travaille » , comme la voix ou la gestuelle .

Il me semble d’ailleurs , contrairement à Bernanos , que je pourrai plus facilement travestir mon regard que ma voix .

Mais en fait je suis trop fainéant pour travestir longtemps quoi que ce soit .

Réponse de Attila  – 14 mars 2014 15 h 22 min

@Attila : Le drame de la démocratie telle qu’elle a été établie, surtout en occident, c’est que son intelligence est basée sur le calcul binaire, sur le dualisme, sur le bien et le mal, bref sur le manichéisme. Elle a donc inventé le 50%+ un rien qui est la base pour diviser une majorité d’une minorité. Ce n’est pas très malin et il y a mille façons d’améliorer cette façon de raisonner.
Je souhaite à Poutine et Obama de se mettre à table pour imaginer un nouveau jeu d’échec (ou de succès) pour sortir de ce jeu de … cons. On l’appellera alors le jeu des sages, où personne ne perd .

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s