Sauve qui peut (JA)

Attila – 10 novembre 2014 16 h 40 min
Entre la célébration des vingt-cinq ans de la chute du mur de Berlin hier, celle du centenaire de la fin de la Grande Guerre (la der des ders) demain, nous célébrons donc aujourd’hui la chute de l’Empire Américain ( et de l’Ouest ) aujourd’hui ! Quel triste jour … relevons-nous !

Réponse de Mirdhynn le

« Si tout cela n’a pas lieu, comme c’est vraisemblable, il faudra, à contre cœur, s’en tenir à un gigantesque sauve qui peut. »

Pour aller où ? le monde occidental est touché dans son intégralité..

Réponse de junroni  – 11 novembre 2014 0 h 33 min

@Attila :

Problème => Solution une bonne guerre ….. ailleurs loin. Demandez au philosophe français super lucide qui dirige les présidents et qui fait des opéras, amène la démocratie à la Libye et bientôt à l’Ukraine voire à l’Irak ou la Syrie.
http://www.dailymotion.com/video/xeayym_les-guignols-de-l-info-vendre-la-gu_news

Attila  – 11 novembre 2014 11 h 31 min

Avant de faire votre bagage pour une destination inconnue, retardez un petit peu votre départ pour admirer ce rendez-vous d’homo sapiens avec son origine; ce qui pourrait lui faire changer d’avis:
http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/11/quelques-heures-leurope-posera-comete-255975

Réponse de  – 11 novembre 2014 17 h 51 min

@Attila : magnifique! Merci.

Réponse de a1mot  – 11 novembre 2014 18 h 55 min

@patriceclaude : (et c’est vrai qu’on passe de bons moments, pour répondre à votre question sous la chronique précédente)
J’ai cherché une traduction au titre de la présente chronique:
« Every man for himself », ce qui est si peu chevaleresque en comparaison de nos maximes, dont « Les femmes et les enfants d’abord », certes suivi, chez les cyniques, de « des fois qu’y’aurait des requins »
.
Quelle loyauté dans ces cas-là? Pas aux extra-terrestres qui, selon certains intellectuels ou « prescripteurs » (vocable de marketing, ou de mercatique, ça ne change rien à la critique éventuelle) d’opinion, seraient nos créateurs?
Je ne vais pas quand même regarder StarTrek pour savoir où fuir?
L’index montre la lune, les médias nous font oublier ce qui se trame sur le plancher des « vaches ».

Réponse de  – 11 novembre 2014 20 h 44 min

@a1mot : ayant eu autrefois quelques affinités avec la Sarre, je vous renvoie à un célèbre pièce de théâtre empreinte d’une grande sagesse: « L’essentiel, c’est d’avoir bien mangé ».

Réponse de Attila  – 16 novembre 2014 15 h 37 min

@patriceclaude, inthesky, raymond75: Ainsi donc, Poutine, après s’être attiré les foudres des 19 membres du G20, s’est sauvé comme il pouvait, en prenant ses jambes à son cou (filant/Philant), dans son navion quadri-jet vers ses steppes gelées où il va hiberner comme notre robot Philae. Wait and see qui va se réveiller le premier: R.I.P.

a1mot  – 16 novembre 2014 16 h 19 min

@Attila

N’ayant pas encore pu voir les deux dernières interventions grand public de notre hôte, j’ai néanmoins une idée:
création d’une Commission (*) Attali- Mohammed-Ali (Attila secrétaire général bien sûr) sur la question:
donner du poids aux mots (choc des points suspendus).
Doit-on dire « sauve qui peut »
ou:
« on utilise son jeu de jambes pour éviter les coups » (Jean-Claude Boutié).?
https://www.youtube.com/watch?v=jkhpZoPOfZI
C’est ça une nation, surtout celle du coq gaulois/français: parler haut même quand on est tout ramolli par des coups au corps. Ne pas se laisser saper le moral.
(*) une commission, pas un match!

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s