La vie en bio | Conversation avec Jacques Attali – Lexpress

Attila1  – 22 juin 2015 16 h 23 min

Mon frère le baobab et ma soeur la truite sommes d’accord: vive la bio-diversité !

Réponse de  – 23 juin 2015 16 h 29 min

@Attila1 :

que d’arbres qui cachent des forêts :-))

Parler du Nutella pour décrire le pb de la culture de l’huile de palme. Sérieusement, ça représente combien de % du total ?
Et si ces agriculteurs ne faisaient pas d’huile de palme, ils vivraient de quoi ? Est on sûr que ce qu’il y aurait en remplacement serait mieux ? Je ne sais pas, mais je doute (très fort)

Mal bouffe (évoqué aussi par Ségo) : sérieux ? Si vous en êtes à penser que vous nourrissez vos enfants avec du Nutella, il faut consulter d’urgence. C’est clairement inutile, physiologiquement parlant.

Quant à évoquer qu’on peut raisonnablement nourrir 10 000 000 000 de personnes en bio, OK Et alors ? Que va t’il se passer : correctement nourris, ces personnes vont faire des enfants, qui feront que la population sera vite à 11 M. Et de nouveau se posera le pb de la nourriture, qui une fois résolu fera qu’on sera 12M, qui reposera le pb de la nourriture et ainsi de suite
Bio ou pas, il faut a un moment réaliser que la fuite en avant n’est pas illimitée (l

 @Planéte Mars :

Autant empoisonner tout le monde tout de suite, et qu’on n’en parle plus .

 – 23 juin 2015 15 h 00 min

Nutella: http://www.healthylifetricks.com/say-no-nutella-poisoning-children/

Réponse de a1mot  – 23 juin 2015 15 h 46 min

@Attila1 :
On élève les porcs, on éduque les enfants mais l’industrie agro-alimentaire utilise trop souvent les pires sous-produits de l’élevage pour nourrir les enfants dont l’éducation au goût se fait trop en direction du sucre et des huiles hydrogénées.
Il y aurait de l’urée dans le Nutella alors que Juannessy a une recette plus ragoût(ent)ante et qu’on peut l’utiliser contre la pollution par les oxydes d’azote
ittps://fr.wikipedia.org/wiki/BlueTec
.
Les éleveurs malades de la peste?
https://www.youtube.com/watch?v=bbjP2_UHis0

Réponse de  – 24 juin 2015 11 h 12 min

@a1mot : Merci pour cette vidéo coup de gueule, je vais la joindre à mon premier commentaire ci-dessus comme témoignage. Je m’étonne du manque de réactions …

Réponse de a1mot  – 24 juin 2015 22 h 15 min

@Attila le numero uno
vraiment bien votre site!
https://in4ex.wordpress.com/
Et la dernière vidéo sur le RoundUp, c’est pas pour nous lancer des fleurs mais ça fait regretter le temps du cheval (d’Attila?).
P.S: vous pourriez me prêter votre cheval pour désherber, M’sieur Attila (parce que côté pugilistique, contre le glyphosate je ne tiendrai pas un Round-Up!)

http://www.etesia.com/produits/debroussailleuse-attila-95.html

a1mot  – 25 juin 2015 16 h 32 min

Attila, sur son blog, nous propose
la vie en rose (changer la vie? les modes de vie, les modes culturel(le)s)
https://in4ex.wordpress.com/
Et, de fait, depuis longtemps les viticulteurs entretiennent des rosiers en bout de rangs de vignes pour lutter contre les insectes nuiisibles.
.
En agronomie, on évoque la concurrence inter-espèces mais il y a beaucoup d’autres types d’interaction, dans les règne végétal et animal:
* symbiose : relation écologique obligatoire qu’entretiennent des organismes d’espèce différente vivant en contact direct les uns avec les autres ;
* mutualisme : association bénéfique entre deux espèces vivantes, soit facultative (protocoopération) ou obligatoire, auquel cas on la dénomme symbiose ;
* commensalisme : association entre deux espèces dont une seule tire profit sans pour autant nuire à l’autre.
* parasitisme : association étroite entre deux espèces vivantes dont l’une dénommée l’hôte héberge la seconde qui vit à ses dépens au plan trophique ;
* compétition : interaction directe ou indirecte, de type compétition pour une ressource insuffisante pour deux espèces occupant une même niche écologique ;
* neutralisme : absence d’interaction concurrentielle ou mutualiste entre deux espèces ; ni le bénéfice, ni le détriment d’une espèce sur l’autre ne sont mesurables
.
Le libéralisme économique poussé à outrance est plus nocif que bien des modes d’interaction que l’on trouve dans la nature, à laquelle il nuit (par Saint-Georges!).
.
Quelqu’un reprendra bien un peu de traité transtatlantique?
C’est pour quiiiiii la part du lioooooonn?
>–La livre de la jungle—>
flèche (c) Robin des Bois, qui, lui, ne volait la santé de personne, bonnes gens sans-terre ou pas!

 – 27 juin 2015 15 h 17 min

Dur dur d’être riche car il faut savoir dans quoi investir, en évitant les OGM, pesticides qui tuent la vie (vers la 13ème minutes) même si l’argent n’a pas d’état d’âme. Voici une vidéo où il faut guéroyer entre les pubs « aimer, dormir et jouer »: http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-bill-gates-pas-de-developpement-sans-philantrophie-2015-06-26

viaLa vie en bio | Conversation avec Jacques Attali – Lexpress.

Advertisements


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s