Ne pas avoir peur de ses ennemis | Conversation avec Jacques Attali – Lexpress

Attila  – 26 septembre 2015 14 h 37 min « Je ne veux pas simplement effacer l’insulte qui m’a été faite en tant qu’artiste, homme, étranger, au pays des idées et de la culture. Je ne peux pas juste retirer les tags, parce que c’est arrivé et que les ôter serait nier le fait. » Anish Kapoor dans Le Figaro. Les tags, un plus ?
Alors, quand une oeuvre d’art est détruite par la bêtise humaine (Palmyre, Bamyan, Tombouctou, Dresde, Hiroshima, etc), il n’y a qu’une solution pour la récupérer: la reconstruire sur base d’images d’archive. » Il est hallucinant enfin qu’il ait fallu attendre l’intervention d’un adversaire local de l’artiste (dont l’intention est sûrement de voir éliminer l’œuvre avec les tags) pour que la justice soit saisie. … quand les démocraties ne défendent pas les œuvres d’art, alors commence leur fin. »
Réponse de Jules-Edouard – 26 septembre 2015 15 h 10 min
@Attila : quelle est la question?

Réponse de Attila – 26 septembre 2015 16 h 31 min
@Jules-Edouard : Cherchez le signe « ? » 😀 🙂 😉
Plus sérieusement, dans la pensée orientale, la destruction d’une oeuvre d’art n’a rien de dramatique car, dans une vie cyclique, tout recommence éternellement … Anish Kapoor n’a pas l’air d’avoir peur de ses ennemis.
Réponse de Jules-Edouard – 26 septembre 2015 22 h 59 min
@Attila : Ah! j’avais donc bien lu. Je pense que ledit sieur Kapoor a raison de ne craindre ses ennemis, car il n’a aucune raison d’en avoir. Je crois aussi à l’unité de l’homme et donc que les orientaux ne sont pas des gens différents des autres. Ceux qui se sentent différents ne méritent pas le nom d’hommes, mais celui de brutes. Naturellement, je ne vise personne en particulier.
Attila – 27 septembre 2015 9 h 46 min
Voici un bel exemple à poursuivre de près avec acharnement: http://www.rfi.fr/afrique/20150926-mali-mausolees-tombouctou-ahmad-al-faqi-al-mahdi-ansar-dine-devant-cpi
Réponse de Jules-Edouard – 27 septembre 2015 10 h 03 min
@Attila : donc le pouvoir judiciaire du Mali est exercée par une cour soi disant internationale, parce que le peuple malien est évidemment incapable de faire la justice chez lui, et il a naturellement besoin de la protection de la cour de justice de l’Etat « international » civilisé qui parle anglais. CQFD.
Réponse de Attila – 28 septembre 2015 14 h 40 min
@Escréa : Vaste sujet insuffisamment traité: voici un site ambitieux, malheureusement dormant depuis 2013: http://carolineguth.blogspot.com/2012/04/les-criteres-de-lart.html
Réponse de Escréa – 28 septembre 2015 20 h 30 min
@Attila : Merci pour le lien, je vais dès ce soir me pencher sur ce site.

Source : Ne pas avoir peur de ses ennemis | Conversation avec Jacques Attali – Lexpress

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s