Les Français rêvent-ils d’être des radis ? | Conversation avec Jacques Attali – Lexpress

Attila  – 28 septembre 2015 16 h 26 min Donc, si on veut effacer la dette souveraine de la France (93,5% de son PIB), il suffit de renoncer à sa souveraineté … et retrouver sa virginité.
Réponse de a1mot – 28 septembre 2015 17 h 13 min

@Attila :
Autant, Schumpeter dans un violon… (almanach Ver(t)mot, mais c’est la faut-à notre hôt-qu’a commencé avec les racines de radis; radis rouge, blanc, noir? Si on attache un poids à un radis, est-ce que ça grossit ou ça noircit? Eh oui, je pense culture hors-sol, rien d’autre:)
Est-ce que le radis cale pour autant?
Ô temps suspends ton vol, et nous force d’aimer (wtf) une histoire que l’on revisite à midi à sa porte, rapport à l’espace-temps. Le pays de Poncaré n’amasse pas mousse mais pendant ce temps que les téléphones « sans fil » la marine marchande (et nous souhaite de toucher de l’argent façon pagnolesque)

Les pèlerins de Tocsin Jacques-a–dit-compostez!! sont-ils les messagers, les rois mages?
Tocsin, blanc-seing (cachez etc)? Oursins!
Et les Françoises, sont-elles comme des artichauts?
Une femme, c’est … comme un artichaut: il faut faire beaucoup d’efforts avant de parvenir à son coeur
https://en.wikiquote.org/wiki/The_Pink_Panther_(2006_film)#Inspector_Clouseau

La semaine prochaine, sur la même lancée: les Français rêvent-ils souvent de fournir de la liqueur de chêne? V° Larousse, lune rousse, « oh la vache! »
(je réponds aux quolibets et autre remarques — pertinentes — moyennant le versement préalable d’honoraires fixés après discussion et accord avec JulesEdouard)

Réponse de Jules-Edouard – 28 septembre 2015 19 h 10 min
@Attila : « Le royaume de France ne tombe point en quenouille » (mais les choses ont évolué, il est vrai).
Attila – 4 octobre 2015 10 h 48 min
Pendant que l’on dissèque les radis contre les baobabs, voici un sondage qui vaut bien un autre: http://www.atlantico.fr/decryptage/en-quete-troisieme-homme-pour-2017-nicolas-hulot-et-jacques-attali-devancent-largement-eric-zemmour-jerome-fourquet-2365441.html
En attendant l’Inconnu(e) orsonien(ne), où sont passés les candidats officiels aux primaires ?

Réponse de Jules-Edouard – 4 octobre 2015 11 h 26 min
@Attila : C’est en effet une information d’une portée considérable; cependant, le président est et reste irresponsable et inamovible; il convient donc de relativiser.

Réponse de a1mot – 4 octobre 2015 14 h 52 min
@Attila : Silence radi(o)s

Réponse de UnInconnu – 4 octobre 2015 21 h 28 min
@Attila :

Source : Les Français rêvent-ils d’être des radis ? | Conversation avec Jacques Attali – Lexpress

Publicités

2 commentaires on “Les Français rêvent-ils d’être des radis ? | Conversation avec Jacques Attali – Lexpress”

  1. J’ai appris que Jacques Attali songeait à se présenter à la Présidence de la République. Ok. Est-ce un bon début d’opposer les Français basiques (radis) aux autres ? Ne sommes-nous pas déjà devenus un pays-serpilière qui s’effiloche de toutes parts ?

    Les nouveaux arrivants, où que ce soit, ont toujours un regard neuf et contribuent primordialement à l’amélioration des lieux .Mais pour autant est-ce nécessaire de leur opposer les indigènes ? Une réussite « ensemble » n’est-elle pas possible, sans que, sempiternellement « on » les oppose ? Soit par mépris (« radis » disent les uns) soit par peur ( » grand- remplacement »disent les autres). Deux faces nocives de la même médaille. Qui ont conduit à l’échec où nous sommes.

    Exploiter un lieu, une terre, un territoire n’est-ce que le rendre « bankable » ?

    Ce pays n’a t-il pour seul sort que d’être un  » territoire à exploiter »?
    Et ses habitants confinés aux seuls rôles de nomades riches-et-heureux (bankables, exploitants parfaits) ou de résidents-pauvres-et-envieux (mendiant les miettes des précédents), ou de nomades pauvres-pauvres-pauvres… ( exploitables à merci)…

    N’est-ce pas là une interprétation un peu simplette ? Au vu de laquelle, telle que présentée, la seconde catégorie, paraît bien évidemment « A supprimer » !!!

    Le rôle d’un dirigeant, il semble, serait déjà de Rassembler…
    Le reste c’est du pipeau.

    • Attila dit :

      « Le rôle d’un dirigeant, il semble, serait déjà de Rassembler…
      Le reste c’est du pipeau. » Tout à fait d’accord avec vous, pourtant aussi simple à dire qu’à faire quand il s’agît de diriger des humains.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s