Du bon usage des armes | Conversation avec Jacques Attali – Lexpress

La France, comme tant d’autres, est désormais présente sur bien des champs de bataille: au Mali, en Syrie, en Irak… Nous combattîmes aussi, récemment, en Afghanistan et en Libye – avec des succès divers. Pourquoi là et pas ailleurs? Pourquoi intervenons-nous contre certaines dictatures

Attila – 12 octobre 2015 16 h 55 min
Souveraineté quand tu nous tiens, nationale, régionale, mondiale, on ne sait plus où commencer ni où s’arrêter …

Réponse de juannessy – 12 octobre 2015 17 h 18 min
@Attila :
Ben ça commence ou ça s’arrête ,entre autre , là où commence ou finit la force armée d’un peuple souverain .

Réponse de Jules-Edouard – 12 octobre 2015 18 h 01 min

@Attila : par la concertation, le dialogue, et la culture du contrat et la culture du résultat et par une stratégie « gaganant-gagnant ». C’est ce qu’on apprend à l’ENA, comme dans toute business school qui se respecte.

Attila – 13 octobre 2015 15 h 29 min
Ouf, le grand boum c’est seulement dans vingt ans, on a donc le temps d’aiguiser les armes. On connait l’année, restent le jour, l’heure, la minute car ça va pas être long. Quelques-uns d’entre nous aurons passé l’arme à gauche et serons remplacés par du sang neuf. Notre hôte aura 91 ans si la date fatidique dépasse le 1er novembre, alors on saura vraiment si on peut deviner l’avenir: http://www.bfmtv.com/international/attali-je-ne-crois-pas-qu-on-soit-au-bord-de-la-guerre-mondiale-921686.html
Réponse de Jules-Edouard – 13 octobre 2015 17 h 20 min

@Attila : la guerre mondiale aurait pu éclater à cause de Berlin en 1948, à cause de la Crée en 1953, à cause de Cuba en 1962, à cause des SS 20 en 1984… Nous avons eu une 1ère guerre froide froide qui a pris fin en 1990, puis une 2e guerre froide qui a pris fin en 2015 à la bataille d’Ouglegorsk. Mais il est vrai que l’état de droit a beaucoup régressé entretemps dans le monde, et que l’inflation a largement favorisé les désordres. La Chine et la Russie sont vraisemblablement un facteur de stabilisation dans l’avenir.

Attila – 17 octobre 2015 11 h 24 min
1. « Peut-on prévoir l’avenir ? » par JA, éd. Fayard
« Que vais-je devenir ? Serai-je heureux en amour ? Dans mon travail ? Quand et comment vais-je mourir ? Que réserve l’avenir à ceux que j’aime ? À mon pays ? À l’humanité ? À la planète ?
À toutes ces questions, les hommes ont longtemps cherché – et cherchent encore – les réponses dans des techniques à l’efficacité incertaine – les astres, les cartes, les lignes de la main, le hasard… Aujourd’hui, dans un monde de plus en plus interdépendant, des machines ultra-performantes semblent à la veille d’être vraiment capables de prédire notre destin. En anticipant nos comportements dans bien des domaines, elles menacent d’instaurer une dictature de la prédiction, au profit de quelques puissances. Car le savoir sur l’avenir a toujours été un instrument de pouvoir.
Pour ma part, je ne veux pas croire que notre liberté sera ainsi définitivement perdue. Il me paraît au contraire possible de prévoir son propre avenir. Non pour s’y soumettre, mais pour décider du cours de sa vie. Pour être à l’avant-garde de soi même.
Je vous livre ici ma méthode, faite de raison et d’intuition, pour vous aider à déchiffrer ce que sera votre destin, notre destin. »
2. D’ici vingt ans, les nanobots nous « rapprocheront de la divinité »: http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/10/ray-kurzweil-nanobots-cerveaux_n_8269208.html

Réponse de a1mot – 17 octobre 2015 12 h 38 min
@Attila : Très belle présentation qui donne l’eau à la bouche et nous inviterait à ne pas penser la fleur au fusil.
La question que je me pose est, encore et de plus en plus:
qu’est-ce que le vrai humanisme,
qui est, qui veut devenir, vraiment humaniste (et, question corollaire: qui n’a pas encore fait le tour de ma connerie (j’ai la réponse en ce qui me concerne, et cela devrait me dissuader de poser la question^-^)
comment faire pour que l’humanisme des uns ne sonne pas le glas des autres
C’est, à mon humble avis de blogueur lambda, le moment historique, le moment de réflexion dont on fait trop souvent l’économie; mais cela, les lecteurs assidus de notre hôte l’ont bien compris je pense.
(désolé du hors -sujet mais puisque rien de ce qui est humain ne nous est étranger, je crois avoir le joker du hors-sujet; de toute façon la question de l’humanisme réel me semble tellement occultée par les pouvoirs que je profite de la liberté de ce blog. Si vous avez besoin d’un avis stupide, n’hésitez pas à me demander).
.
Post scriptum (bien que je ne signe pas mes commentaires):
connaîtriez-vous des personnes qui voudraient faire un remake de M*A*S*H*, un exemple de rigueur militaire?

.
J.A. nom de paix RADAR?
Réponse de Jules-Edouard – 17 octobre 2015 13 h 52 min
@a1mot : pourquoi toujours et inévitablement, cette référence obligée à la culture et aux valeurs anglo-saxonnes? ne crions-nous plus capables d’exister par nous-mêmes? Là se trouve l’aliénation, qui est justement l’antithèse de l’humanisme. Revenons à l’étymologie; l’humanisme a été inventé au XVe siècle aux Pays-Bas; il précède la Renaissance italienne, « l’honnête homme » du XVIIe et le philosophe du XVIIIe; le cow-boy du XIXe n’y ajoute rien. Puissque vous recherchez la rigueur militaire, je n’ajouterai qu’une phrase: est-ce clair? – oui, chef; – apparemment ce n’est pas clair pour tout le monde; est-ce clair? oui, chef; – très bien, on verra ça. » Quant à ce film, il a pour théâtre la guerre du Vietnam, qui a été déclenchée sur un faux prétexte (« incident » du 4 août 1964), elle a perturbé une génération entière aux Etats-Unis, elle a été perdue…. Nous n’avons rien à en tirer.
Réponse de Attila – 17 octobre 2015 14 h 50 min
@a1mot : Pour l’instant, je lis « Pensées pour moi-même suivies du manuel d’Epictète » de Marc-Aurèle, éd. Flammarion, 1992. Probablement que les humanistes modernes s’en sont inspirés pour leur fondation, bien que, vu de 2015, beaucoup de ces pensées/idées soient criticables. Notamment en ce qui concerne les classes sociales qui se résumaient en la classe inférieure faite pour servir la classe supérieure, les membres de cette dernière devant s’entendre entre eux, et les plus supèrieurs des ceux-ci (dont Marc Aurèle) pouvant consulter les dieux … On se la coulait cool chez les Romains.
Réponse de Jules-Edouard – 17 octobre 2015 13 h 31 min
@Attila : Très bien; d’abord il existe au ministère des finances une direction de la prévision; il suffit de lui demander. Les cartes, l’astrologie, la voyance….. peut-on compléter le calcul par l’irrationnel et l’intuition? Vaste sujet, qui peut alimenter les conversations de salon. Le machines sont limitées en ce qu’il faut d’abord quelqu’un pour mettre l’interrupteur sur « on » et ensuite quelqu’un qui rédige les programmes. Juridiquement, le juge n’est pas tenu par les experts: il fait ce qu’il veut, et c’est bien ainsi. Le roi Louis XIV, lorsqu’une question le gênait, répondait: « je verrai, Monsieur »; Louis XIV était un homme libre. Nous sommes tous, potentiellement, des Louis XIV…
Réponse de Attila – 17 octobre 2015 14 h 54 min
@Jules-Edouard : Louis XIV disait aussi: l’Etat c’est moi … Quand on s’appèle Roi Soleil.
Réponse de Jules-Edouard – 17 octobre 2015 15 h 15 min

@Attila : Il suffit de remplacer « moi » par « le peuple français » et on est à jour.
Réponse de Jules-Edouard – 17 octobre 2015 22 h 54 min
@Attila : à propos de voyance, j’en avais vu une, dans une séance organisée, en 1978; et je l’entends encore dire: « lentement, la France s’enfonce dans le marasme…. jusqu’à sa chute finale au début des années 2000″. Or à l’époque, l’angoisse, c’était les SS 20 soviétiques; la gauche venait de perdre les élections dans des conditions telles que j’étais convaincu que c’était Mitterrand lui-même qui avait organisé l’échec. Justement, je me trompais.

Non publié: Représentation sémantique de « souveraineté »:

Les synonymes sélectionnés sont :

autorité, couronne, domination, empire, légitimité du pouvoir, majesté, maîtrise, omnipotence, pourpre, pouvoir, puissance, royauté, règne, souveraineté, suprématie, suzeraineté, toute-puissance, trône, état

19 mots sélectionnés.

Représentation sémantique de « nation »:

Les synonymes sélectionnés sont :

République, assemblage, association, cité, collectivité, communauté, entité, gens, gent, groupe, habitant, nation, nationalité, patrie, pays, peuple, population, puissance, race, région, république, société, territoire, état

24 mots sélectionnés.

Et état-nation ?
Définitions Web
Un État-nation est un concept théorique, politique et historique, désignant la juxtaposition d’un État, en tant qu’organisation politique, à une nation, c’est-à-dire des individus qui se considèrent comme liés et appartenant à un même groupe. …
http://fr.wikipedia.org/wiki/État-nation

Source : Du bon usage des armes | Conversation avec Jacques Attali – Lexpress

Publicités

3 commentaires on “Du bon usage des armes | Conversation avec Jacques Attali – Lexpress”

  1. Noblejoué dit :

    « Il est donc temps de clarifier avec nos partenaires les conditions de notre engagement à leurs côtés, et en particulier leur faire savoir que nous nous abstiendrions d’intervenir si une guerre commençait par un incident local incontrôlé ou provoqué par l’un de nos alliés. »
    Prudent mais ne soyons pas trop difficile : nos alliés n’ont pas de raison de ne pas nous traiter comme nous les traitons… Et le petit problème est que nous avons plus besoin des Etats-Unis que les Etats-Unis de nous.
    S’il y avait une Union européene véritable et les Etats-Unis, je ne le ferais pas trop remaquer… Là je rappele que comme tous les faibles, qu’on le dise ou non, qu’on développe pour cela du ressenitment ou non, certainement, les conditions ne seront pas égales entre les Etats-Unis et la France.
    Parce que :
    1 Le rapport de force nous est défavorable
    2 Les Etats-Unis, voyant combien les Français sont antitaméricains, et je le pense, de plus en plus tentés par l’isolationnisme, pourraient être de moins en moins tentés de faire des concessions.

    Empêcher les génocides ? J’aimerais bien. Que la France n’en commette plus comme en Vendée ou ne soit plus complice comme au Rwanda, ce serait déjà extraodinaire pour elle. Mais bon, si on voulait empêcher les génocides; le mieux est de prévenir, non ? Il parait qu’il y a un outil prédictif pour ça, je vais chercher…

  2. Noblejoué dit :

    http://iipdigital.usembassy.gov/st/french/article/2013/11/20131120287190.html#axzz3okqHmUCw

    Si des internautes sont capables-veulent participer à l’amélioriation d’outils prédictifs pour sauver des populations en danger.

  3. Noblejoué dit :

    http://www.editionsducerf.fr/librairie/livre/2859/vendee-du-genocide-au-memoricide

    En passant : tant que l’Etat et surtout l’extrême gauche ne reconnaitrons pas le fait, je les soupçonnerais d’être, plus que d’autres, capables de remettre le couvert.
    D’ailleurs, pas la peine d’aller loin, sous cohabitation, il y a eu l’aide au génocidaires Hutus au motifs de francophonie et Tutsis présumés dominants donc coupables donc dignes de subir discrimination et violence.

    Mais blablabla France qui a des leçons à donner au monde entier.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s