Gouvernance mondiale : l’étau se resserre

Source : Gouvernance mondiale : l’étau se resserre

Publicités

2 commentaires on “Gouvernance mondiale : l’étau se resserre”

  1. Noblejoué dit :

    Je ne sais pas si un gouvernement mondial se profile. Pour rappel : un gouvernement mondial s’il était tyrannique, ne serait pas renversable par l’extérieur donc, à mon avis, pas renversable. J’ai probablement raison mais…

    Mais la personne qui m’a fait découvrir René Girard, personne qui a prévu la chute du mur de Berlin et que l’Eglise demanderait pardon m’a dit avoir l’intuition que cette tyrannie serait renversable par ses esclaves… J’ai raison en logique, et la personne, qui tient à sa discrétion, l’admet, comme aussi qu’il est mal de prendre un risque de dictature mondiale.
    Mais cette personne étant qui elle est, je ne peux plus me prononcer aussi catégoriquement qu’avant.
    Je le dis par honnêteté intellectuelle mais je maintiens quand même qu’il faudrait montrer un tant soi peu de prudence.

  2. Noblejoué dit :

    @ Attila

    D’abord, merci de sembler comprendre que le gouvernement mondial, susceptible d’être comme tous une tyrannie, et en principe insusceptible d’être dès lors renversé, d’alerter sur un possible rapprochement de cette perceptive. Et merci d’avoir posté mon commentaire sur la chose.

    Je vous remercie aussi d’heberger le lien sur René Girard, que j’envoie.
    Quelle désolation de penser que nous avons perdu le Darwin des sciences humaines ! Tout ce qu’il aurait pu apporter au monde !

    Désolation de penser que nous allons peut-être tomber dans une eternelle tyrannie.
    Je me sens si indigne de n’avoir pas su inciter Attali a abandonner cette idée terrifiante, ni d’avoir la moindre idée de qui pourrait en montrer toute la nocivité cachée à ses promotteurs mêmes.
    D’accord, l’idee semble avoir peu de risques de se concrétiser. Mais qui aurait cru que le montothéisme donc les guerres de religions viendraient, par exemple.
    Cependant… Même les guerres les plus épouvantables sont peu de chose face à la perceptive de l’avilissement en principe total et sans fin autre que celle de leur espèce, des hommes.

    http://www.scienceshumaines.com/rene-girard-est-mort_fr_35330.html

    René Girard est mort si sa pensée nous reste.
    Le monde se ressere.

    C’est la nuit.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s